Hélène Gerster
1 2 3 4 5

Lorsque l’on ouvre une armoire...


environnement en polystyrène, 2005
© images Claire Cuti et Hélène Gerster

« Cette installation à pour matériau de base ces vermicelles presque dénués de substance, qui servent à combler les vides, dans les cartons d’emballage destinés à contenir des objets précieux. Hélène Gerster fait grimper ces filaments au mur, patiemment elle les a épinglés les uns aux autres, elle a élaboré des formes neigeuses, une fourrure étrange dont une partie traîne au sol. Dans cet environnement, on se promène avec prudence, tant la matière semble légère, friable, au point qu’on ressent soi-même cette vulnérabilité, qui nous contamine. »

Laurence Chauvy (extrait d’un article de journal : le Temps, 22.12.1005)